"Qui suis-je sur le web?" -- Savoir bien gérer son identité numérique


identitenumerique.png




















(Source de l’image : NetPublic; Dossiers identité numérique et Internet responsable (Académie de Lyon)


Mise en contexte (Texte de Catherine Cronin, Irlande – traduction libre)

À partir du moment où nous invitons nos élèves à partager et publier en ligne – sur un forum de discussion d’une plateforme de cours, sur un wiki, un blogue, un groupe Facebook, un compte Twitter,
un Google Doc ou ailleurs sur la Toile – nous suscitons d’eux non seulement de l’interaction mais aussi une mise en action de leur identité numérique.

Toute prise de position pour ou contre une empreinte numérique des élèves est essentiellement liée à nos idées et à nos croyances au sujet de l’identité, la vie privée, la voix, l’authenticité et le pouvoir.
Ces idées et ces croyances s’articulent aisément ou restent muettes mais elles sont invoquées à chaque fois que l’on demande aux élèves de participer en ligne.

Il est essentiel que l’éducateur/éducatrice ‘connecté’ ait une réflexion approfondie sur l’identité numérique; autant la sienne que celle de ses élèves.


Participants :

1. Pierre Gagnon (@P_Gagnon) est enseignant de 5e année à l'école St-Gérard à Montréal depuis quatre ans. Il a aussi enseigné, depuis 2002, dans différentes écoles de la CSDM, surtout au 3e cycle du primaire et il s'implique dans différents comités dans son école avec la conviction que nous avons le devoir et le pouvoir d'améliorer notre monde. Pierre a donné deux conférences à l'Université de Montréal: La première rencontre de parents et des outils pour de bonnes relations parents-enseignants et Comment faire pour ne pas décrocher de la profession. Il a animé deux discussions #Claved sur Twitter sur l'évaluation des enseignants et sur les outils technologiques en classe. Ouvert aux nouvelles idées et fervent défenseur du « sortir de sa zone de confort », il intègre les TIC à son rythme, un pas à la fois.

2. Max Cooke (@max_cooke) est Directeur des communications de l’Association canadienne d’éducation depuis 2007. Max élabore des stratégies de communications numériques et conventionnelles pour engager les Canadiens dans une conversation au sujet de la transformation de l’éducation publique au Canada.


3. Nathalie Couzon (@nathcouz) est enseignante de français au secondaire à Québec. Elle a d'abord enseigné en France jusqu'en 1997 avant d'immigrer au Québec où elle a enseigné le français à divers niveaux du secondaire au Collège Jésus-Marie de Sillery puis travaillé à la mise en oeuvre du Plan d'action pour l'amélioration du français au Ministère de l'éducation, du loisir et du sport du Québec (MELS). Intéressée par les TIC, leur intégration dans les apprentissages et leur influence dans le développement d'un rapport positif avec l'écriture, elle explore les usages des réseaux sociaux en contexte scolaire, et notamment de Twitter en classe de français. C'est d'ailleurs dans cette perspective qu'elle a participé à plusieurs défis oulipiens de Twittérature collaborative ainsi qu'à l'organisation et l'animation du premier Festival international de Twittérature qui s'est tenu à Québec à l'automne 2012. Elle blogue au http://randonnee.effetdesurprise.qc.ca/ .


4. Bernard Manzerolle (@manzerbe) œuvre en éducation depuis plus de 30 ans. L’ordinateur l’a toujours accompagné dans les postes qu’il a occupés en enseignement ou à la direction d’écoles dans différentes régions du Nouveau- Brunswick et au ministère de l’Éducation de la Nouvelle-Écosse comme conseiller pédagogique en intégration des technologies. Il continue d’être un observateur féru des grandes tendances en TIC et sur l’utilisation de celles-ci en milieu minoritaire francophone. Pendant 9 ans, il été mentor en TIC pour le district scolaire no 11 du N.-B. Il arrive d'un séjour d'un an à Paris où il a travaillé au sein de l'Initiative de Formation à Distance des Maitres (IFADEM) à l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Il est, depuis janvier, de retour au poste de coordonnateur TIC au District scolaire francophone Sud du N.-B.


(Modérateur : Jacques Cool (@zecool), Ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Fredericton N.-B.


Comité organisateur de la Table ronde :
- Nelson Magoon
- Roberto Gauvin
- Jacques Cool